Au fil des textes

C’est en toi que je prends plaisir *

15 décembre 2019

La voix qui crie dans le désert ne s’est pas éteinte avec le dernier souffle de vent qui la portait. Et tout comme le grain de sable qui semble n’être rien mais devient l’immensité du désert, ce cri emplit la terre avec la multitude de ceux qui la propagent.

Mais, ce cri est-il celui de l’alarme ? Celle de la fin du monde, celle de la fin d’un monde ? Est-ce le cri d’alarme d’une planète à bout de souffle ou plutôt celui d’un peuple qui n’en peut plus des systèmes qu’il a mis en place et qui ne sait plus comment en sortir ? Ce cri est-il celui de l’angoisse ? Celle d’un avenir incertain ? Celle du temps jadis qui est parti et qui ne reviendra plus ? Il est si rassurant d’aller vers ce que l’on connaît, ce qui est familier et si angoissant d’...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Christophe Cousinié
pasteur de l’Église protestante de la Réunion
#désert#voie#voix#appel#secours#urgence#action#soutien

Commentaires