Société

Travailler moins pour vivre autrement

01 avril 2020

Rien ne prédestinait Alexandre Sokolovitch et son épouse Marie à vivre dans une simplicité radicale, car ils avaient chacun un métier?: lui, cadre éducatif et elle, infirmière.

Or, ils ont choisi de travailler moins « à l’extérieur » pour mieux vivre à la ferme de la Chaux, à Bussière-sur-Ouche, un écohameau chrétien. C’est la règle?: avoir un travail salarié à mi-temps maximum afin de garder du temps pour le fonctionnement de la communauté, pour soi et sa famille. Le rapport au travail et à la création est différent, car il faut apprendre à se débrouiller avec peu. Leur qualité de vie s’en trouve améliorée, car le temps disponible permet de nouer des relations soci...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Corinne Gendreau
journal Ensemble
#travail#travailler autrement#partage des compétnces

Commentaires