Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Cévennes-Languedoc-Roussillon

Retour sur l’assemblée du Désert

22 octobre 2021

Dimanche 5 septembre, l’Assemblée du Désert réunissait, après l’interruption de l’année dernière, des protestants d’ici et d’ailleurs. Retour sur un des thèmes de la journée.

Nous avons entendu plusieurs évocations du sens « de la liberté » - qui s'éloignait certes du discours médiatique et politique actuel - liberté qui serait peut-être à penser comme une libération…

Le traditionnel défilé des pasteurs… masqués (© NB)

 

Une liberté consciente

Jacques Ellul a écrit L’éthique de la liberté. Olivier Brès y a fait référence pour redéfinir le mot liberté, ma liberté... Cette redéfinition vise non pas à résoudre des problèmes, mais à aider à mieux les poser et les confronter avec ce que nous vivons, dans notre monde agité et haineux. La définition de la liberté est souvent : « ce que je veux et exige pour moi, même au détriment des autres ». Ceci n’est pas la libération d’une vie centrée sur soi. La liberté c'est, en conscience, être tournée vers les difficultés à vivre des autres, comme devenant mon choix d'un essentiel à vivre et à pratiquer. Aimer sans distinction, partager pour une équité, me mettre au service des autres et surtout de tous ceux qui sont en difficulté, rejetés, et cela pour construire la paix dans le monde…

 

La liberté c’est la vie

Pour Ellul, la liberté n’est pas une simple vertu, elle est la vie qui doit s’incarner dans un agir individuel spécifique, la liberté est cette liberté orientée par l’amour, celle de Dieu pour les chrétiens certes, et de mon prochain, qu’il s’agit de servir.

C'est parce que nous refusons de prendre nos responsabilités personnelles devant la liberté que nous demandons à l'État de nous donner ce que nous voulons. L'homme préfère être le serviteur d'un pouvoir politique plutôt que d'assumer pleinement sa liberté.

 

Odile Godin
Ensemble de la Gardonnenque

Commentaires