Des prix « coup de projecteur »

Pour sortir les marginalisés de l’ombre

01 février 2019

Le Jury œcuménique de la BD a choisi de mettre en lumière des « marginaux » : Carolina et les résidents de la clinique psychiatrique de La Chesnaie.

Composé d’une dizaine de professionnels et d’amateurs, le Jury œcuménique de la BD d’Angoulême se réunit chaque année, fin décembre, pour distinguer, parmi les sorties de l’année, deux bandes dessinées, non religieuses, mais remarquables par les valeurs humaines qu’elles illustrent. Le jury remet son prix dans le cadre du festival chrétien de la bande dessinée, qui se déroule en parallèle du festival international d’Angoulême, du 24 au 27 janvier. Cette année, le prix est décerné à Sirlene Ba...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Nadia Savin et Christophe Jacon
membres du jury œcuménique de la BD
#bande dessinée#BD#Angoulème#Jury œcuménique#société#exclus#marginalisés

Commentaires