L’héritage de MLK en France

Martin Luther King : un frère universel

30 novembre 2018

Christian Delorme, prêtre lyonnais né en 1950, est enfant puis adolescent quand Martin Luther King commence à faire parler de lui. Il a l’occasion d’un contact personnel. Pour le grand public, il devient « le curé des Minguettes » (nom d’un quartier de Vénissieux, près de Lyon), organisateur de la « Marche des Beurs » au début des années 80… Il donne ici son regard personnel sur le plus connu des combattants pour les droits civiques aux États-Unis.

À quand remonte votre intérêt pour la figure de Martin Luther King ? Très jeune j’ai manifesté une grande sensibilité aux questions de la violence et de la paix, sans doute en raison des retombées de la Guerre d’Algérie dans le quartier de Lyon – la Guillotière – où je vivais. Parce que je cherchais une réponse à la violence du monde, je me suis passionné dès mes quatorze ans pour Martin Luther King Jr. et son combat non violent. Il est venu à Lyon les 29 et 30 mars 1966 – deux ans, donc, av...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Propos recueillis par Séverine DAUDÉ
journal Échanges

Commentaires