Déclaration de Noël

Églises européennes et migration

01 février 2019

Début décembre, la Commission des Églises auprès des migrants en Europe (CCME), en lien avec la Conférence des Églises européennes (CEC), a adressé un message de Noël aux décideurs politiques européens pour rappeler la nécessité de l’accueil.

Nous appelons les nations et les peuples d’Europe, les dirigeants politiques et nos Églises à ne pas devenir indifférents à la souffrance d’autrui. Chérissons plutôt la dignité de celles et ceux qui ont besoin de notre aide et reconnaissons qu’accueillir l’étranger fait partie intégrante de notre héritage chrétien et européen.

Jésus s’est fait homme – Noël est la fête de Jésus incarné. Pour les chrétiens, l’Incarnation exprime l’amour sans limites de Dieu pour l’humanité ; l’enfant né dans une mangeoire devait être une bonne nouvelle de joie pour tous (Luc 2.10). De même que chaque personne est créée à l’image de Dieu (Genèse 1.27), Jésus, se faisant homme, affirme la dignité de chacun. Aucun individu ou groupe de personnes n’est un « problème » à régler ; il mérite au contraire d’être traité avec dignité, en tant que personne aimée de Dieu. Nous partageons toutes et tous une humanité commune sans distinction entre les étrangers et les habitants d’un pays.

Jésus le réfugié? – Enfant, il se réfugia en Égypte lorsque Marie et Joseph ont fui devant la menace d’Hérode de le tuer. Jésus a aussi vécu sous l’occupation romaine. Il a donc connu les mesures qui privaient les gens de leur liberté et piétinaient leur dignité. Jésus est né sans abri et a subi la tyrannie et la souffrance. Il s’identifie au réfugié et à l’opprimé et nous invite à en faire autant en nous identifiant avec compassion aux personnes vulnérables.

Jésus l’étranger – Jésus nous dit que ce que nous faisons à l’étranger, c’est à Lui que nous le faisons (Matthieu 25.40). Lorsque nous reconnaissons le Christ sous les traits de l’étranger, nous commençons à voir le divin en l’autre. Non seulement nous évoluons du « nous » et « eux » vers un nouveau rapport de « nous », mais la rencontre est bénie et nous devenons humains ensemble.

En savoir plus

Lire l'appel complet de la CCME :
Texte en français à télécharger

Commission des Églises auprès des migrants en Europe
#migrants#solidarité#Europe

Commentaires